Travaux sur la commune
Voirie et bâtiments : les travaux et aménagements en cours
Rue de la Barre
Travaux
Aubrière : mise aux normes et embellissement
Zone d'activités des Deux-Croix
Coeur historique / Goüin / Saussay / marchand
Gymnase du Moulin-à-Vent
Rue de Vallières
Accès Internet haut débit
 
Consultez le plan de la commune en cliquant ici
 
Retourner en haut de la page
 
Le cœur historique en travaux pendant la période estivale

Dans le cadre du réveil de son cœur historique et du renforcement de l'attractivité de ses commerces, la ville de Fondettes a réalisé une série de travaux dans les rues Eugène Goüin, Raoul du Saussay et Gustave Marchand. Débutés le 8 juillet, ces travaux se sont déroulés jusqu'au 21 août et concernaient en premier lieu la mise en lumière de l'église Saint-Symphorien et le remplacement des candélabres dans ces trois rues. Une opération réalisée dans le cadre d'un plan municipal de transition énergétique et de mise en valeur du patrimoine qui permettra de réduire la consommation électrique de la ville. Fin juillet, six bornes « arrêt minute » ont été installées pour compléter le dispositif zone bleue existant en limitant le temps de stationnement à trente minutes sur six places de parking situées à proximité des commerces (deux places devant la boulangerie Silly et quatre places devant la boucherie du centre). Un dispositif qui permettra de favoriser la rotation des véhicules afin de permettre aux usagers qui souhaitent faire leurs courses de trouver facilement une place de parking. Pour ceux qui veulent prendre leur temps, les neuf places en zone bleue restantes permettent par contre de stationner plus longtemps qu’auparavant : 1h30 au lieu de 30 minutes.

Eglise Saint-Symphorien

L'enrobé des trottoirs a quant à lui été entièrement refait des deux côtés de l'avenue Raoul du Saussay et un marquage au sol a été réalisé. Une dernière intervention relative à la mise en place de lanternes consoles sur façades est programmée au cours de la première semaine de septembre.

 
Retourner en haut de la page
Aubrière : mise aux normes et embellissement

Débutés au mois de juillet, les travaux de restructuration et d’accessibilité de l’Aubrière se poursuivront jusqu’au mois de janvier 2016. Une opération de mise aux normes et d’embellissement qui permettra non seulement de doter le hall d’entrée d’une porte automatique, mais également de restructurer l’espace, la cage d’escalier et les toilettes du rez-de-chaussée. Coût de l’opération : 185 000 euros, décoration et signalétique incluses.

 
Retourner en haut de la page
 
Travaux d'aménagement rue de la Barre

Dans le cadre d'un plan pluriannuel d'investissements sur les infrastructures de voirie, la ville de Fondettes a souhaité réaliser en priorité le réaménagement complet de la rue de la Barre qui n’avait pas fait l’objet de travaux depuis plus de 20 ans. Ces travaux permettent non seulement de répondre aux nouvelles réglementations concernant les infrastructures routières et les circulations douces, mais également d'assurer la sécurité des déplacements des usagers de l'espace public. Ces travaux se sont déroulés de fin février à juillet 2015 sur une longueur de voirie de 750 mètres, pour un montant de 435 000 euros TTC.

750 mètres de voirie sont concernés par ces travaux d’aménagement

La voie de circulation en double sens a été conservée et sa largeur est de 5,6 mètres. Les accotements ont été réalisés en trottoirs de 1,50 mètre de largeur minimum côté nord, et en voie verte de 2,50 mètres de largeur minimum côté sud pour les piétons et les cyclistes. Le réseau d’assainissement des eaux pluviales a quant à lui fait l'objet de quelques extensions et des reprises ponctuelles ont permis d'effacer les fossés. Pour un dialogue harmonieux de l'urbanisation avec le grand paysage, des travaux d'effacement de l'ensemble des réseaux aériens ont été réalisés avec une participation financière du Syndicat intercommunal d’énergie d'Indre-et-Loire. La concertation menée en amont par la municipalité avec les riverains a par ailleurs mis en exergue la nécessité de mettre en place des dispositifs de ralentissement au niveau des intersections, pour contraindre au respect de la vitesse limitée. Des plateaux surélevés ont donc été intégrés au projet pour satisfaire cette demande.

750 mètres de voirie sont concernés par ces travaux d’aménagement

Des candélabres à économie d'énergie ont été installés et six places de stationnement ont été positionnées face au bassin de rétention des eaux pluviales existant, conformément à la demande des riverains. L'emprise foncière plus importante entre ce bassin et le rond point de l'avenue des Droits de l'Homme a donné la possibilité d'intégrer des espaces végétalisés. Ces plantations végétales sont composées de charmes pyramidaux distancés de 10 mètres avec une haie de rosiers paysagers allégée par des graminées. Les arbres existants le long des propriétés ont été conservés ou déplacés. Un aménagement paysager qui esquisse la volonté municipale d'améliorer la qualité du cadre de vie des Fondettois. Une inauguration des nouveaux aménagements est programmée pour la fin du mois de septembre 2015.

 
Retourner en haut de la page
 
Pose d'un dalot rue de Vallières (RD 276)
Un dalot posé rue de Vallières

Afin d'améliorer la qualité d'écoulement des eaux pluviales, la ville de Fondettes a décidé de créer un dalot de 200 x 100 cm sous la RD 276, en remplacement d'une canalisation existante sous dimensionnée. La réalisation de ce dispositif permettra de remédier à la mise en charge de l'actuel dalot, lequel ne permettait pas d'évacuer un débit suffisant lors des pluies supérieures à 30 mm.

Ce sous dimensionnement avait pour conséquence des risques d'inondations importantes en amont, sur le tronçon allant de la rue Carlotti à la rue de Chantelouze. Ces travaux permettent désormais d'éviter les problèmes de débordements chez les riverains lors de précipitations importantes. L'intervention, confiée à l'entreprise COLAS, a eu lieu du 6 au 31 juillet 2015.

 
Retourner en haut de la page
Gymnase du Moulin-à-Vent : extension et réhabilitation

Cure d'agrandissement pour le gymnase du Moulin-à-vent avec la construction d'une extension de 350 m2 dotée d'une ossature bois, en façade du bâtiment. Une extension aux normes BBC (bâtiment basse consommation) qui intégre deux vestiaires supplémentaires avec douches, des sanitaires, un nouveau hall d'entrée, une infirmerie, des locaux rangement et un bureau pour le gardien. La première tranche de travaux d'un montant de 812 000 euros (maîtrise d'œuvre et travaux) qui s'est déroulée de décembre 2013 à septembre 2014 consistait également à améliorer l'accessibilité du gymnase.

Une extension en façade Un nouveau hall d'entrée

La seconde tranche programmée en 2015 s'attache à restructurer les vestiaires et les sanitaires existants, ainsi que les clubs house des sections basket et tennis de table de l'Alerte sportive de Fondettes. Une troisième tranche consistera ensuite à créer un espace de convivialité à l'arrière du gymnase. Un projet dont le coût global s'élèvera ainsi à 1,73 millions d'euros, financés sur quatre années et subventionnés à hauteur de 700 000 euros par la région Centre, le Conseil général, la communauté d'agglomération Tour(s)plus et le Centre national pour le développement du sport. Fin des travaux en 2015.

Une extension de 350 mètres carrés (infographie : Pascal Perrin Houdon, architecte DPLG)

Se poseront ensuite les questions de mise aux normes relative aux directives du Grenelle de l'environnement. A savoir, la nécessité de réhabiliter la salle du gymnase et la salle polyvalente en termes de chauffage, d'isolation et d'éclairage. Travaux qui font l'objet de deux tranches conditionnelles et qui seront étudiés une fois les trois premières tranches achevées.

 
Retourner en haut de la page
Construction de logements sociaux

Rue Alfred de Musset Les Charpenteries II

Rue Alfred de Musset : 28 logements locatifs sociaux Val Touraine Habitat construits selon le label BBC (bâtiment basse consommation), répartis dans un bâtiment collectif et des bâtiments de taille intermédiaire, qui comportent huit T2, douze T3, cinq T4 et trois T5. 21 d'entre eux sont financés avec des prêts PLUS (prêt locatif à usage social) et 7 par des prêts PLAI (prêt locatif aidé d'intégration). L'ensemble a été livré en octobre 2012.

Les Charpenteries 2 : 65 logements organisés autour d'un espace vert central. L'opération de la société Francelot se caractérise par la mixité des propositions d'habitat : terrains à bâtir, constructions pour primo-accédants, mais également logements locatifs sociaux. 21 lots d'une superficie moyenne de 650 m2 seront effectivement dédiés à l'accès à la propriété, quatre îlots à la réalisation de maisons de villes par l'opérateur Khor et trois îlots à la construction de 19 logements sociaux selon le label BBC par Val Touraine Habitat (dont 14 financés par des prêts PLUS et 5 par des prêts PLAI). Les premières constructions ont débuté en 2011 et celles des logements sociaux en 2012. Ces derniers ont été livrés fin janvier 2014.

« Les Jardins de la Cure » (rue de la Barre) : 36 logements BBC sont en cours de réalisation par Touraine Logement, dont 30 logements locatifs sociaux et 6 maisons de ville en accession à la propriété. Les travaux ont débuté fin 2012. La livraison a débuté en 2015.

Les Jardins de la Cure Les Jardins du Bourg

« Les Jardins du Bourg » (rue Ernest Dupuy) : 37 logements BBC répartis en logements collectifs, maisons de ville et logements intermédiaires construits par la société SNC Marignan Immobilier, dont 8 locatifs sociaux réalisés par Val Touraine Habitat. Un projet qui ne se juxtapose pas uniquement à l'opération déjà existante dans la rue Casanova, mais qui bénéficiera d'une liaison viaire entre les deux opérations, ainsi qu'un cheminement doux facilitant la rencontre entre les habitants. A l'initiative de la municipalité, une convention PUP (projet urbain partenarial) a été signée entre la ville et la SNC Marignan afin que 75 % du montant des travaux à exécuter pour la réalisation de cet aménagement restent à la charge de la-dite société. La livraison des logements s'est déroulée en 2013.

« Les Jardins de Balzac » (rue du Clos Poulet) : 23 logements BBC réalisés par la société Nexity, dont 9 logements locatifs sociaux par Touraine Logement. Les travaux ont débuté en août 2012 et la livraison s'est déroulée en janvier 2014.

Résidence des Deux-Croix : 27 logements locatifs sociaux ont été construits près de la boulangerie par la Société d'économie mixte (SEM) et bailleur social Maryse Bastié, dans le cadre de l'aménagement de la zone d'activités économiques tertiaires et commerciales des Deux-Croix. La première pierre de ces logements (trois T2, quatorze T3, huit T4 et deux T5) et d'un local commercial de 202 mètres carrés a été posée le mercredi 19 juin 2013. La livraison a débuté en juillet 2015.

Les Jardins de Balzac Résidence des Deux-Croix

 
Retourner en haut de la page
 
Zone d'activités des Deux-Croix
Deux-Croix

L'aménagement de la zone d'activités économiques tertiaires et commerciales des Deux-Croix se poursuit. Objectif pour la ville de Fondettes et Tour(s)plus, partenaires dans ce projet : commercialiser les 7,2 hectares de parcelles aux entreprises. Un bâtiment de 1 092 mètres carrés accueille déjà la société de plâtrerie Guionnière du Fondettois Julien Herrero (cloisons, doublages, plafonds et isolation), depuis l'été 2013. Cette entreprise emploie environ 30 personnes.

Téléchargez le plan de suivi de la commercialisation des lots fonciers en cliquant ici.

27 logements locatifs sociaux sont en cours de construction près de la boulangerie par la société d'économie mixte et bailleur social Maryse Bastié. La livraison a débuté en juillet 2014.

Plus d'infos sur les constructions de logements à Fondettes en cliquant ici.

 
Retourner en haut de la page
Déploiement de la fibre optique : le haut débit pour tous

Avenue du général de Gaulle, les gaines sont glissées dans des mini-tranchées

Fibre optique

Rue de la République

Depuis le mois d'avril 2009, l’ouverture à la commercialisation du réseau haut débit sur l’ensemble du territoire de l’agglomération permet à tous les Fondettois de choisir entre plusieurs opérateurs de services de télécommunication pour se connecter à Internet avec un débit de 2 mégabits par seconde. Le déploiement du réseau de fibre optique opéré par Tours Metropole Numérique pour le compte de Tour(s)plus s’étant achevé fin mars 2009 (1), l’ensemble des centraux de télécommunication sont à ce jour dégroupés et permettent de bénéficier de l’Internet, du téléphone et de la télévision par l’ADSL sans obligation de maintenir un abonnement avec l’opérateur historique France Télécom.

Pour les zones où l’ADSL n’est cependant toujours pas accessible, deux stations Wimax ont été installées sur le territoire de l’agglomération, permettant la transmission de données haut débit par voie hertzienne. Pour raccorder les derniers exclus ne pouvant accéder ni aux offres ADSL ni aux offres Wimax, une troisième solution de connexion à 2 mégas est proposée : le satellite, avec des conditions tarifaires similaires même si le volume global mensuel utilisé est soumis à des limitations par les opérateurs de services (2 gigaoctets qui représentent la consultation d'environ 10 000 pages web et l'échange de 2 000 courriels). A Fondettes, la fracture numérique n’est plus qu’un lointain souvenir...

Pour plus de renseignements sur les différents fournisseurs d’accès, contactez Tours Métropole Numérique au 02 47 78 42 41 ou cliquez ici.

(1) Une transmission électronique nettement plus rapide des documents techniques ou médicaux entre les 14 communes de Tour(s)plus, des visio-conférences organisées dans les entreprises et les administrations afin de limiter les déplacements... Deux exemples parmi tant d'autres qui deviennent réalité grâce à la mise en place d'un réseau haut et très haut débit (jusqu' à 10 giga bits par seconde et par fibre optique) sur le territoire communautaire. Décidé par Tour(s)plus pour en finir avec la fracture numérique et faire en sorte que l’ensemble des communes de l'agglomération dispose d’un accès rapide à l’Internet, la construction de ce réseau a débuté sur l'ensemble du territoire au mois de juin 2008. Visant la desserte des zones d'activités, des mairies, des hôpitaux, des cliniques et des universités de l'agglomération, le réseau ainsi déployé complète celui de l’opérateur France Télécom.

180 kilomètres de fibres optiques ont été déployées, incluant plusieurs secteurs fondettois : la zone d'activités de la Haute-Limougère, l'avenue du Général de Gaulle, la RD 36, la rue Eugène Goüin, la rue de la Bruzette, la rue de la République, la rue Henri Garih et la rue des Joncheries. La construction, mais également l'exploitation et la commercialisation de cette technologie indispensable à un territoire qui souhaite développer sa compétitivité économique, ont été confiées à un délégataire de service public, la société Axione, sous le nom de Tours Metropole Numérique. Les techniques d’installation sont adaptées au terrain pour limiter les interventions sur les infrastructures existantes et optimiser les coûts : mini-tranchée, passage dans les réseaux souterrains ou technique aérienne. Les travaux se sont achevés en mars 2009.

 
Retourner en haut de la page