Aller au menu Aller au contenu

Vous êtes ici : Accueil Actualités événements Actualités They now speak english

They now speak english

Semaine de découvertes culturelles et sportives à Londres pour cinquante élèves de l'école Françoise-Dolto.

L'histoire ne dit pas si Brian était dans la cuisine de Buckingham palace. Elle ne précise pas non plus si sa non moins célèbre sœur Jenny se trouvait dans la salle de bain du palais de Kensington. Ce qu'elle raconte, cette histoire, c'est que cinquante élèves de CM1 et de CM2 de l'école Françoise-Dolto ont parcouru les quartiers de la capitale britannique pendant une semaine du 14 au 20 mai derniers, accompagnés de leurs enseignantes Sophie Guenot et Sabrina Bouetel. Un séjour de découvertes culturelles et sportives qui venait finaliser un projet commun mené dans les deux classes tout au long de l'année avec des correspondants anglais scolarisés dans une école londonienne proposant une initiation à l'apprentissage de la langue française.

50 Doltoniens devant Buckingham Palace

« Voilà bien longtemps que je songeais à emmener mes élèves en Angleterre, confie Sophie Guenot, ravie que ce projet de carrière se soit concrétisé. Et ce rêve a pu devenir réalité grâce au concours des parents, de la municipalité de Fondettes, de l'association de parents d'élèves (Les 101 Doltoniens) et de la coopérative scolaire que Sabrina Bouetel et moi-même remercions vivement ! ». Cette dernière se réjouissant quant à elle que « ce beau projet de cohésion ait pleinement répondu à nos attentes et à celles des enfants ». Un voyage qui a pourtant bien failli être annulé suite aux attentats terroristes perpétrés à Londres le 22 mars 2017.

Photo souvenir avec les correspondants anglais

Au-delà de l'incontournable visite des principaux monuments londoniens, les élèves ont pu rencontrer leurs correspondants (photo ci-dessus), manipuler la livre sterling et s'initier au cricket. De retour au pays avec des souvenirs plein la tête, ils travaillent à présent à la rédaction d'un carnet de voyage, histoire de ne jamais oublier leur « very good trip ».

Vers le haut