Aller au menu Aller au contenu

Vous êtes ici : Accueil Actualités événements Actualités Fondettes vous a ouvert son cœur !

Fondettes vous a ouvert son cœur !

Plus d'un millier de Fondettois présents pour l'inauguration de la halle de la Morandière et de son jardin botanique.

Moment historique pour la ville de Fondettes le dimanche 22 avril, en présence de plus d'un millier de Fondettois : l’ouverture de la halle de la Morandière, de son jardin botanique et de l’ensemble du site de l’Aubrière totalement réaménagé après plus d’un an de travaux (toutes les photos de l'événement ici). Un nouveau pôle de vie qui offre désormais espaces de promenade, de jeux et de détente autour d’une halle commerçante et culturelle de 1000 m² permettant d’accueillir un marché bihebdomadaire de 30 commerçants (le mercredi et le dimanche de 8h30 à 13h), mais également d’organiser des animations festives et culturelles dans une structure moderne et adaptée : fête de la musique, séances de cinéma, marché de Noël, concerts, vide-greniers, forum des associations, guinguettes...

30 commerçants sous la halle chaque semaine

Plus d'un millier de personnes pour inaugurer la halle de la Morandière

Inauguration du jardin botanique

A quelques mètres de la halle, le jardin botanique Naurod-Wiesbaden offre 2600 m² d'espaces de détente, de découvertes et de promenades avec des végétaux de qualité : 36 arbres dont des arbres remarquables déjà présents sur le site depuis une trentaine d'années et qui ont été conservés (cèdre du Liban, cèdre de l'Atlas, sequoia géant...), 1120 arbustes, 900 plantes vivaces, un jardin des senteurs, une roseraie, une aire de jeux choisis par les jeunes élus du Conseil municipal des enfants, de petits animaux (chèvres naines, padoues, poules soie, perruches...), une borne à livres, des bancs... Ce jardin est ouvert au public du lundi au dimanche de 9h à 19h du 1er avril au 30 septembre, de 9h à 17h du 1er octobre au 31 mars.

Jardin botanique Naurod-Wiesbaden

Une aire de jeux pour les enfants

Câlin et Tartine, les deux chèvres naines du jardin botanique

Une volière accueille une dizaine de perruches

Poules soie et padoues dans le jardin botanique

A proximité immédiate de la halle, un parvis de 2200 m² doté d’une fontaine, de grandes jardinières, d'une borne interactive (permettant d'accéder au site Internet de la ville, à des informations pratiques sur la halle et le jardin botanique et à un plan de ville), mais aussi cent quarante places de stationnement en plein cœur de ville, à deux pas de l’Espace culturel de l’Aubrière autour duquel la voirie a été totalement réaménagée en termes de circulation automobile, de voies de circulation mixte et de cheminements piétons. Un projet d’envergure d’une très grande qualité architecturale et environnementale, mené en concertation avec les riverains, les commerçants et les associations concernés, et financé à près de 70 % par la région Centre-Val de Loire, Tours Métropole Val de Loire, le département d’Indre-et-Loire et l’Etat au titre des maires bâtisseurs.

140 places de stationnement aux alentours de la halle

Menée par le maire de Fondettes Cédric de Oliveira et son conseil municipal, l’inauguration officielle s'est déroulée le dimanche 22 avril, en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles la préfète d'Indre-et-Loire Corinne Orzechowski, le conseiller régional Centre-Val de Loire Jean-Patrick Gille, les conseillers départementaux Nadège Arnault, Dominique Sardou et Fabrice Boigard, ainsi que les jeunes élus du Conseil municipal des enfants et du Conseil municipal des Jeunes. Une occasion pour les Fondettois de découvrir leur nouveau cœur historique tout en profitant d'animations originales pour fêter l’événement : de la féerie avec le sculpteur de bulles de savon Walter Sôp, du dessin et des rires avec le caricaturiste Doumé et une déambulation musicale poétique avec le pianiste à moteur Macadam Piano. Une inauguration festive, mais également conviviale et gourmande puisque plus de 350 personnes se sont retrouvées autour d’une paella à l’heure du déjeuner.

Walter Sôp et ses bulles magiques devant la halle

Macadam Piano sous la halle

Le dimanche 22 avril, Fondettes vous a ouvert son cœur !

Toutes les photos de l'inauguration

Une rue Louis Marchand des Raux

Jusqu'alors sans nom, la rue située entre la rue de la République et la rue de l'Aubrière (entre le jardin botanique et le parking de la halle) en porte désormais un : celui de Louis Marchand des Raux, artiste peintre né à Fondettes en 1902 au lieu-dit "Les Raux" (près de la "Cheminée Ronde"). Employé comme jardinier par Charles Liéron en 1915, Louis s'occupe du parc de la propriété de Beaujardin de ce riche propriétaire qui repère assez vite les dispositions artistiques de son jardinier et l'initie à la peinture. Un talent ensuite reconnu par la femme de lettres, poétesse et journaliste Julia Daudet, veuve du grand écrivain Alphonse Daudet qui l'emploie pour s'occuper du parc de son château situé près d'Amboise, et grâce à laquelle Louis va côtoyer la société érudite et artistique. Lorsque la baronne Ephrussi de Rothschild fait don de sa prestigieuse villa de Saint-Jean-Cap-Ferrat à l'Institut de France, les membres de l'Académie des Beaux Arts font appel au jeune jardinier rencontré chez Julia Daudet pour développer les jardins qui surplombent la Méditerranée. Un décor exceptionnel dans lequel Louis Marchand des Raux va pouvoir exercer sa double activité et déployer tout son talent, peignant pour des galeristes de la Côte d'Azur, puis de Paris où il rencontre de nombreux artistes comme Matisse, Picasso ou Cocteau. Dans les années 70, les collectionneurs américains sont séduits par ses toiles dont certaines traversent l'Atlantique et sont aujourd'hui encore exposées dans des musées et des universités aux Etats-Unis.

Jean-Paul Pineau, Gilles Marchand et Cédric de Oliveira

Un parcours atypique auquel la municipalité a souhaité rendre hommage en baptisant une rue fondettoise du nom de l'artiste peintre. Une plaque dévoilée par le maire Cédric de Oliveira à l'occasion de l'inauguration de la halle de la Morandière, en présence du fils de l'artiste peintre Gilles Marchand et du président de l'association Fundeta pour l'histoire et le patrimoine de la ville de Fondettes, Jean-Paul Pineau, grâce à qui l'histoire de Louis Marchand des Raux est aujourd'hui connue des Fondettois.

Toutes les photos de l'inauguration

Vers le haut